Qui sommes-nous?

L'Arche abrite à la fois le service des Archives et le Musée de la Collectivité Territoriale de Saint-Pierre et Miquelon. Ce regroupement est un atout pour la valorisation du patrimoine de l'archipel auprès des visiteurs locaux et étrangers.

En 1999, à l’issue d’une réflexion entre le Conseil Général et le Musée-Archives, une identité originale a vu le jour, pour exprimer le rôle et la vocation du lieu : L’ARCHE.

 

 

« Comme poussé par une lame de fond, le « Musée Navire » est venu s’échouer sur sa cale de pierre. Ancré au flanc de la colline,
son gréement et sa voilure de cèdre se dessinent sur le ciel [...] 
»
(F. LOMBARD extrait du texte d’intention - Concours d’architecture)

  • L’ARCHE : un nom en harmonie d’une part avec la forme architecturale du bâtiment, et d’autre part avec sa volonté d’accueil et d’ouverture.
  • Arts et mémoire de l’Archipel : c’est ici que sont regroupés les objets du passé comme les œuvres d’aujourd’hui, les collections et les créations.
  • Le « A » stylisé représente une référence au toit du musée, c’est aussi à la fois la première lettre des « Arts », « Archives » et  « Archipel ».

Le mot du Président

"Notre Collectivité Territoriale fête les 20 ans de l’Arche puisque notre musée a été inauguré par le président de la république, Jacques Chirac, le 7 septembre 1999. L’archipel de Saint-Pierre et Miquelon possède une histoire riche, un patrimoine muséographique et des archives à conserver et à valoriser. La particularité de notre institution culturelle tient au fait qu’elle abrite à la fois le Service Archives du territoire et un musée, labellisé Musée de France.

L’Arche depuis 20 ans c’est…
… des évènements :

Plus d’une soixantaine d’expositions conçues ou accueillies (ouverture de la salle d’exposition temporaire en 2014)
Des rendez-vous variés : 18 conférences, un symposium et un colloque (internationaux), une quinzaine d’ateliers et stages, 16 spectacles (accueillis ou organisés), plus d’une trentaine d’animations diverses (rencontres, projections, lancements d’ouvrages, etc.)
Une participation régulière à des évènements nationaux (Nuits européennes des musées, Journées de l’archéologie, Journées Européennes du patrimoine, Semaine bleue) et locaux (Nuit blanche, Semaine de l’Europe)

… la valorisation du patrimoine et le soutien à la recherche :
Les créations de dizaines d’artistes locaux ou d’ailleurs ont été mises en valeur et des éléments de notre histoire et de notre patrimoine ont été étudiés et partagés à travers des éditions, des expositions et des événements.
Des ouvrages édités : « Architecture et habitat », « Deux siècles d’histoire à Saint-Pierre-et-Miquelon », « Les 10 ans du concours de photographie », « Joseph Lemoine, artiste peintre. 1830-1886 ».
Pour les scolaires, des dossiers et mallette pédagogiques, des animations sur des thèmes variés.
Des centaines de chercheurs accueillis en salle de lecture.
Plusieurs milliers de visiteurs accueillis dans les expositions chaque année.
Des circuits touristiques et culturels dans la ville et à l’Ile-aux-Marins.
Un soutien technique aux missions archéologiques.

… la conservation :
Le traitement et classement des archives sauvées de l’incendie de 1992.
La constitution d’une collection Beaux-Arts dédiées aux artistes locaux et à l’archipel (environ 150 œuvres) et un enrichissement des collections objets via des dons et les campagnes archéologiques.
Des archives qui s’enrichissent (ouvrages locaux en bibliothèque, fonds photographiques, archives privées, etc.)

… une présence en ligne :
Création du site internet en 2010.
Constitution et mise en ligne de bases de données (généalogie, recensement, table nominative des Bulletins Officiels, marins disparus, Poilus de l’archipel, etc.).
Numérisation et mise en ligne de la presse locale.
Créations d’expositions virtuelles.

… et plus encore !"

 

© Collectivité Territoriale

Stéphane LENORMAND
Président du Conseil Territorial